Accueil/ Info-patient/
Risques et limitations du traitement

Risques et limitations du traitement

Merci de voter pour cet article
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (24 votes, moyenne: 4,13 sur 5)

Loading...

Tout en reconnaissant la valeur des dents bien placées, d’une dentition fonctionnelle et d’un sourire agréable, vous devez être informés que tout traitement d’ordre dentaire ou médical, comporte certains risques et certaines limites.  Il s’agit toujours d’évaluer si les bénéfices sont plus importants que les risques possibles. Ceci ne devrait cependant pas être le seul critère pour décider de bénéficier ou non des bienfaits de l’orthodontie. Les changements importants d’ordre fonctionnel et esthétique qui résultent d’un traitement devraient être plus significatifs que les risques énumérés ci-après. Cependant :

Dévitalisation dentaire

Traitement de canal root canal treatment orthodontistes Lemay 083217

Des dents dévitalisées ou "mortes" deviennent plus sombres. Ceci n'est habituellement pas une contre-indication à l'orthodontie

Des dents dévitalisées ou « mortes » deviennent plus sombres. Ceci n’est habituellement pas une contre-indication à l’orthodontie. (Photo avant le traitement)

Orthodontie et perte de vitalité des dent

L’orthodontie fait-elle mourir les dents?

Orthodontie avec dents dévitalisées

L'orthodontie ne cause pas de dévitalisation des dents

(A) Ce garçon de 17 ans présentait une malocclusion telle qu’on en rencontre fréquemment. La centrale supérieure gauche (flèche) avait une apparence normale avant le début du traitement. (B) Pendant le traitement, tout se déroulait normalement. (C) Vers la fin du traitement (24 mois) le patient nous explique que l’incisive centrale gauche a commencé soudainement et rapidement à changer de couleur et a nécessité un traitement de canal. Il mentionne ne pas avoir reçu de coup. Cette dent n’a aps été déplacée avec plus de force ou sur une plus grande distance que les autres dents. La cause de cette dévitalisation de cette dent demeure inconnue. (D) À la fin du traitement et après l’enlèvement des appareils, la dent « morte » est lus foncée. Elle pourra être « blanchie » par le dentiste ou avoir une restauration qui harmonisera sa couleur avec les dents adjacentes.

 

Décoloration et dévitalisation de dents pendant l'orthodontie

Exemples de changements de couleur d’une dent pendant un traitement d’orthodontie. (A) Malgré que cette femme de 24 ans n’ait eu que des déplacements dentaires mineurs, la centrale supérieure gauche (flèche) est devenue (B) plus foncée et non vitale pendant le traitement d’orthodontie. (C) Ce garçon de 14 ans a vu sa latérale supérieure gauche (flèche) devenir plus sombre après la fin du traitement d’orthodontie (D).

➡ Pour voir des exemples de blanchiment intracoronal pour une dent décolorée.

Nécrose pulpaire suite au mouvement orthodontique

Réf. : Pulpal Necrosis Secondary to Orthodontic Tooth Movement Vendittelli et Al. Orahl Health, 2013

Canines incluses palatines et dvitalisation, nécrose pulpaire

(A et D) Fille de 14 ans ayant 2 canines incluses palatines. Les canines temporaires (* bleu) sont encore en bouche. (B) Dès que les canines permanentes sont sorties pendant le traitement visant à les descendre en place dans l’arcade dentaire, elles manifestaient déjà une coloration légèrement plus foncée (* rouge). (C) À la fin du traitement, la canine de gauche est à peine plus foncée tandis que celle de droite semble normale. Cependant, aucune de ces canines ne répondait aux tests de vitalité et elles ont dû avoir un traitement de canal. (D) Radiographie avant le traitement montrant les canines sévèrement incluses. (E) Radiographie à la fin du traitement illustrant une bonne position des racines des dents. Les canines ne sont pas affectées par de la résorption interne ou externe malgré leur perte de vitalité.

 

DÉcoloration de dents qui deviennent plus sobre (grise) pendant un traitement d'orthodontie

Autres exemples de dents qui ont changé de couleur pendant un traitement d’orthodontie. (A) Cette prémolaire inférieure gauche est devenue plus sombre malgré le fait qu’elle n’ait à peine déplacé pendant le traitement. (B) Cette canine incluse (*) présente plus de risques dès le départ et en fin de traitement elle est plus foncée et nécessitera un traitement de canal.

 

Résorption dentaire (radiculaire) ou rhizalyse

Résorption modérée ayant affecté une centrale dans un cas et plusieurs dents dans l'autre cas.

Résorption modérée ayant affecté une incisive centrale supérieure dans un cas et plusieurs dents dans l’autre cas.

Résorption imortante d'une dent latérale causée par une canine incluse.

Importante résorption de la racine d’une incisive latérale supérieure causée par une canine incluse.

  • Il est commun de voir de légères résorptions pendant un traitement mais cela n’est pas de nature à diminuer la qualité ou la durée de vie d’une dent.
  • Une résorption très importante peut, dans des cas extrêmes, causer la perte d’une dent mais ceci est très rare.
  • Lorsqu’une telle résorption est décelée, l’orthodontiste peut devoir modifier le plan de traitement de façon à diminuer l’impact de la résorption tout en visant un résultat acceptable.
  • Il est à noter que l’orthodontie n’est pas la seule cause possible de ce problème. Blessures, coups, troubles hormonaux ou endocriniens, antécédents héréditaires et autres facteurs inconnus peuvent aussi causer cette condition avec ou sans traitement d’orthodontie.
  • Une cause fréquente de résorption est une dent incluse qui est en contact avec la racine d’une dent et qui la résorbe.
  • Nous vérifions la qualité et l’état des dents et leurs racines avant le traitement et régulièrement à l’aide de radiographies pendant le traitement. Si des problèmes significatifs sont décelés, nous vous le mentionnerons et vous expliquerons quelles sont les alternatives.
  • Une résorption radiculaire est irréversible; une racine plus courte ne « repoussera » pas.
  • Dans certains cas, la résorption radiculaire peut continuer à progresser, même si toute force  appliquée sur les dents est éliminée et le traitement d’orthodontie arrêté mais, dans la plupart des cas, ce processus cessera lorsque la dent est immobilisée.
  • Les dents ayant été affectées par de la rhizalyse importante nécessiteront un protocole de rétention particulier utilisant si possible des appareils fixes (fils ou attelles de rétention collés sur la surface interne des dents) à très long terme. Ces appareils visent à stabiliser les dents affectées et à distribuer les forces appliquées sur une dent à plusieurs d’entre elles, diminuant ainsi l’impact pour une dent ayant une racine plus courte.

➡ Pour en savoir plus sur la résorption radiculaire ou rhizalyse.

La résorption de racines peut être présente avant même le début d'un traitement d'orthodontie comme le démontre cette radiographit d'une fille de 12 ans.

La résorption de racines peut être présente avant même le début d’un traitement d’orthodontie comme le démontre cette radiographie d’une fille de 12 ans.

Progression de la rhizalyse à long terme

Une fois les mouvement orthodontiques arrêtés, la rhizalyse cessera habituellement de progresser et les dents affectées peuvent demeurer fonctionnelles à très long terme. L’exemple suivant montre un cas de résorption radiculaire sévère qui est demeuré stable, 25 ans après la fin du traitement d’orthodontie. À noter que ce patient présentait des pointes de racines effilées ou pointues, ce qui représente un risque accru de résorption radiculaire pendant l’orthodontie.

Stabilité de la rhizalyse après 25 ans

(A) Radiographie montrant les racines des centrales supérieures intactes avant le traitement d’orthodontie. (B) 2 ans après le début du traitement, les racines présentent des signes de rhizalyse (résorption) minimes. (C) À la fin du traitement, la résorption a encore progressé. (D) 25 ans après la fin du traitement, la résorption est stable; il n’y a eu aucune perte additionnelle de la structure des racines et les dents demeurent solides et fonctionnelles. (Marques et al AJODO 2011;139:S166-9)

 

La résorption est-elle une contre-indication au traitement orthodontique?

(A) Avant le traitement. (B) À la fin du traitement. (C) Radiographie panoramique avant le traitement; les flèches indiquent quelques unes des dents les plus sévèrement affectées par la rhizalyse. (D) Radiographie panoramique à la fin du traitement. Cette radiographie numérique est de meilleure qualité car nous avons changé d’appareil radiologique pendant la durée du traitement. La radiographie initiale est sur film et moins précise et de moins bonne résolution.  Le patient n’a perdu aucune de ses dent et elles sont aussi solides (ou peu solides!) qu’avant le traitement.

Troubles de l’articulation temporo-mandibulaire

Radiographie tomographique ATM tomographic radiograph © www.ortholemay.com

Radiographies d’une articulation temporo-mandibulaire

➡ Pour en savoir plus sur les articulations temporo-mandibulaires.

Rétention et relapse

Les dents ne sont pas ancrées dans l’os comme dans du ciment. Elles font partie d’un appareil masticatoire complexe qui est dynamique et non statique. Les dents répondent constamment aux forces qui sont appliquées sur elles de sorte qu’il y existe toujours une légère mobilité normale des dents. Avec ou sans orthodontie, la stabilité de la position des dents dépend beaucoup de l’influence de l’environnement musculaire qui les entoure (langue, lèvres, joues, muscles de mastication, etc.).

Afin d’assurer une stabilité optimale à la fin d’un traitement, nous utilisons des appareils de rétention qui, pour être efficaces, doivent être portés tels que prescrits. Même si la majorité des résultats seront habituellement stables, pour des raisons hors de notre contrôle ou du vôtre, il peut y avoir certains relaps dans la position d’une ou plusieurs dents. Si un relaps est important, ce qui est peu fréquent, il faudra réévaluer si des mesures additionnelles doivent être prises pour en freiner l’évolution ou si d’autres corrections sont indiquées.

➡ Pour en savoir plus sur la rétention orthodontique , la stabilité des corrections orthodontiques et les appareils de rétention.

 

Copyright ©, tous doits réservés - All rights reserved. www.ortholemay.com www.www.ortholemay.com orthodontiste à Sherbrooke  

➡ Dernière mise-à-jour : 2017-03-26 @ 19:21:41  © Jules E. Lemay, www.ortholemay.com – Tous droits réservés / All rights reserved

Publié le : May 27, 2009 @ 01:04

 

Vous aimeriez en apprendre d'avatange sur l'orthodontie?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux