Accueil/ Cas traités/
Manque d’espace

Manque d’espace

Merci de voter pour cet article
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (15 votes, moyenne: 4,53 sur 5)

Loading...

Manque d’espace : chevauchement et encombrement dentaire

La plupart des malocclusions « modernes » présentent un manque d’espace pouvant varier de léger à sévère. Pour corriger de tels problèmes, il faut trouver l’espace nécessaire pour loger convenablement les dents dans leur arcade respective. Il y a 2 façons principales d’obtenir cet espace :

Cette section présente différents cas avec manque d’espace qui ont été traités en orthodontie avec ou sans extractions.


 

Caractéristiques de la malocclusion : Dents supérieures basculées vers l’intérieur et recouvrant les dents du bas, chevauchement dentaire aux deux arcades, arcade supérieure étroite, canine supérieure gauche bloquée hors de l’arcade; aucun espace disponible. Traitement sans extractions.

Corrections orthodontiques faites sans extractions. L'expansion de l'arcade supérieure (faite à l'aide de "broches") a permis de loger la canine dans l'arcade. Les dents inférieures sont maintenant visibles à l'avant.

Corrections orthodontiques faites sans extractions. L’expansion des arcades (faite à l’aide de « broches ») a permis de loger les dents et de changer la forme des arcades. Les dents inférieures sont maintenant visibles à l’avant. Adolescente de 15 ans. Durée du traitement : 19 mois


Caractéristiques de la malocclusion : Encombrement dentaire (manque d’espace); les canines sont hors des arcades dentaires et les latérales supérieures mordent derrière les dents inférieures (occlusion croisée). Cette malocclusion constitue non seulement un problème esthétique mais est aussi un handicap fonctionnel pour cet adolescent de 12 ans. Traitement sans extractions.

 

Correction d'une malocclusion avec chevauchement dentaire important en moins d'un an et sans extractions

Correction d’une malocclusion avec chevauchement dentaire important en moins d’un an et sans extractions

Crowding chevauchement Damon © www.ortholemay.com PEL 023107



Caractéristiques de la malocclusion : Chevauchement dentaire aux 2 arcades chez une fille de 11 ans. Les canines étant hautes et à l’extérieur ne sont pas fonctionnelles. Traitement sans extractions.

 

(A) Chevauchement dentaire, arcade supérieure étroite.  (B) Après les corrections sans extractions, les formes d’ arcades ont été élargies et harmonisées entre elles.

Caractéristiques de la malocclusion : Chevauchement dentaire sévère  aux 2 arcades chez une adolescente de 14 ans. Plusieurs dents ne sont pas fonctionnelles à cause de leur malposition extrême.

malocclusion dentaire avec manque d'espace sévère traitée en orthodontie sans extractions


Traitement d'un manque d'espace sévère sans extractions en orthodontie

Jeune adulte de 21 an avec manque d’espace important principalement à l’arcade supérieure. (A et C) Avant les corrections, les latérales supérieures sont pratiquement derrière les centrales. (B) Pendant le traitement avec les appareils correcteurs en bouche. (C) Arcade supérieure avant le traitement. (D) Après les corrections, les latérales ont été logées dans l’arcade dentaire sans que des extractions aient été nécessaires.

Manque d’espace sévère vs extractions

Une des principales raison pour extraire des dents est un manque sévère d’espace sur les arcades dentaires. Cependant, un tel manque d’espace ne signifie pas nécessairement que des dents (permanentes) doivent être extraites. Parfois, il est possible de débuter un traitement sans extraire des dents et de réévaluer les corrections en cours de route. Si l’alignement des dents n’est pas adéquat, il est alors possible d’extraire des dents à ce moment. Dans le cas suivant, bien que les dents soient « bien alignées », elles  « débordent » trop vers l’avant. Il fut donc décidé d’extraire des prémolaires après l’alignement initial des dents.

Extractions pour traitement d'orthodontie avec anque d'espace sévère.

(A) Cette fille de 18 ans présente un manque d’espace sévère. Les latérales supérieures ont complètement bloquées vers l’intérieur (flèches). (B) Après une période l’alignement initial, il fut possible de loger toutes les dents sur les arcades dentaires sans avoir recours à des extractions. Cependant, au point de vue esthétique les dents « débordaient » trop vers l’avant et cela augmentait la protrusion des lèvres, ce qui n’était pas esthétique. (C) Il fut donc décidé d’extraire les premières prémolaires sur chaque arcade (*) afin de « reculer » les dents antérieures et de diminuer ainsi la protrusion des dents et des lèvres. (D) À la fin du traitement, tous les espaces ont été fermés et la protrusion des dents a diminuée significativement.

 

malocclusion avec chevauchement sévère traitée sans extractions

(A) Cet homme de 35 ans présente un chevauchement sévère et les latérales supérieures et inférieures sont basculées vers l’intérieur (flèches). (B) Après l’alignement initial, les dents antérieures ne sont pas trop inclinées vers l’avant alors il sera possible de continuer les corrections sans extractions. Il existe une différence importante avec le cas précédent soit que les incisives centrales sont aussi basculées vers l’intérieur et il fut possible de les déplacer vers l’avant pour obtenir de l’espace nécessaire à l’alignement des latérales. Ceci n’était pas possible dans l’autre cas où les centrales supérieures étaient déjà inclinées vers l’avant.

 

Traitement orthodontique de cehvauchement dentaire sans extractions

Adolescente de 13 ans avec chevauchement important à chaque arcade dentaire. (A) Malocclusion et sourire avant le traitement. (B) Après les corrections orthodontiques sans extractions dentaires.

Les cas traités avec extractions ont l’avantage de procurer de l’espace disponible « instantanément » pour aligner les autres dents chevauchées. La progression des corrections dans de tels cas peut être assez rapide et « spectaculaire » comme le montre le cas de cette jeune adulte ci-dessous.

Expansion dentaire et extractions en orthodontie. Fermeture d'espace.

(A) Adulte de 24 ans avec une arcade étroite et chevauchement dentaire sévère (manque d’espace). Les premières molaires étant sévèrement endommagées, il fut décidé de les extraire pour éviter le besoin de couronnes prothétiques et possiblement de traitements de canal plus tard. (B) Après 10 semaines, l’expansion progresse bien mais il reste encore beaucoup d’espace où les molaires ont été extraites. (C) 10.5 mois lus tard (12 mois au total), l’expansion est obtenue et les espaces d’extraction sont fermés. À noter aussi que la latérale droite qui était du côté du palais est maintenant alignée dans l’arcade dentaire.

➡ Pour en savoir plus sur ce  cas

Dernière mise-à-jour : 2016-06-06 à 22:15:48 © Jules E. Lemay, www.ortholemay.com

 

Vous aimeriez en apprendre d'avatange sur l'orthodontie?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Plogg Bücco GPT